Le lait autour du monde

Le lait autour du monde

Advertisement

Le saviez-vous ?

Le lait est de plus en plus demandé en Chine et dans d’autres pays asiatiques. Selon l’Association laitière de Chine, la consommation devrait augmenter de 15% à 20% par an dans les prochaines années.
 
Argentine Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Tour du monde du lait : Au Pays du Tango !
Voir vidéo Tour du monde du lait : Au Pays du Tango !

Image

L´élevage laitier argentin

 

Mariano Mauro du Centre Littotal Genetic nous a fait découvrir l'élevage laitier Argentin. Il nous a introduit chez des éleveurs nous permettant de découvrir leur quotidien.

 

Ainsi la famille Alassia et la famille Gisbert nous ont successivement accueillis chez eux et fait découvrir leur exploitation.

 

En Argentine et plus particulièremet dans la region Cordoba-Santa Fé le pâturage de la luzerne (ici l´alpha alpha) est omniprésent.

 

Les elevages sont gérés par le propiétaire, mais le travail quotidien (traite, conduite du paturage, alimentation) est realisé par une autre famille.

 

La gestion du paturage et du troupeau nous ont impressionnés. Ici on déplace le fil pour le pâturage au minimum trois fois par jour.

 

 

 

En quelques chiffres :

 

  • 14000 producteurs de lait (recensement 2002)
  • Un cheptel de 2 millions de vaches laitières,
  • Une production concentrée dans 3 provinces de la Pampa (Santa Fe, Cordoba, Buenos Aires)
  • 10,4 Md de litres de lait en 2006 dont 76 % sont destinés à l'élaboration de produits laitiers, 17 % à la vente sous forme de lait fluide.
  • 80 % de la production destinée au marché interne
  •  

    Arriverons-nous jusqu'en Argentine ?

     

    Lors de notre départ de Salto pour rejoindre l'Argentine, nous étions impressionnés par le magnifique pont sur la rivière Uruguay (frontière entre l'Uruguay et l'Argentine). Tranquillement, nous roulions sur le pont quand soudain un « garde-barrière » nous a arrêtés et nous a informés qu'il est interdit de circuler a vélo sur le barrage.

     

    Retour a la case départ (début du pont) pour faire du stop pour traverser ce pont déjà moins beau à nos yeux.

     

    Quand finalement un pick-up nous prend et nous emmène de l'autre côté, à la frontière administrative, les choses se compliquent vraiment. En effet lors de notre entrée en Uruguay (sous la pluie) nous n'avons pas pris le temps de demander notre tampon d'entrée. et bien sûr pour sortir il est obligatoire !

     

    Au résultat, Martine a dû retourner a Salto (malgré le pont interdit au vélos) pour retirer de l’argent et régler notre amende de 1120 Pesos Uruguayen, Arnaud gardant les affaires et bricolant sur son vélo. Heureusement la population locale a été très gentille et le tout a été réalisé en un temps record de moins de 3 heures !

     

     

    Nous sommes donc bien arrivés en Argentine par Concordia. Nous avons ensuite parcouru la route 18 qui nous a menés a Parana, la capitale de la région Entre Rios (entre les deux rivières Parana et Uruguay).

     

    La semaine prochaine c'est découverte des élevages laitiers argentins au programme.

    A bientôt !

     


    Voir nos dernières photos

     

    De la Pampa a la Cordillère des Andes

     

    La direction à suivre lors notre entrée en Argentine a été facile : l'ouest ! Nous avons ainsi passé les villes de Parana, Santa Fé, Rafaela, Devoto et Alta Gracia. Au total, plus de 1000 km de Pampa, avant d'attaquer la Sierra Cordoba.

     

    En une journée nous sommes passés de 500 mètres d'altitude à 2126 mètres à « El Condor » au centre du massif. Cette ascension s'est faite difficilement et notre moyenne journalière en a pris un coup. 55 km à 10 km/heure pour cette étape ! Le lendemain en revanche, pour rejoindre Villa Dolorès, on s´est rattrapés : 100 km en moins de 4 heures !



     

    Après ce petit entraînement, nous roulons maintenant vers Mendoza pour attaquer ensuite la Cordillères des Andes !

     

     

    A bientôt !

     


    Voir nos dernières photos

     

     
    < Précédent   Suivant >
    Joomla Templates by Joomlashack