Le lait autour du monde

Le lait autour du monde

Advertisement

Le saviez-vous ?

Ces 15 dernières années, la productivité laitière par animal a augmenté de 52,3% au Brésil.
 
Chili Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

tour du monde du lait : Au Chili !
Voir vidéo tour du monde du lait : Au Chili !

Image

L'élevage laitier Chilien : un concentré du monde !



 

Comme prévu, nous avons pris le bus direction le sud. Apres une nuit passée dans le bus (12 heures), nous nous réveillons un peu embrouillés à Osorno, la capitale du lait (40% de la production nationale).

 

Le 4 janvier : « Bienvenue à Osorno !» C'est Rodrigue Saez qui nous accueille.. Francophone sympathique et agriculteur passionnant, il sera notre guide pendant cette première journée avant le retour de Mario Edo. Olivares.

 

Rodrigue nous a fait découvrir les différentes installations agroalimentaires d'Osorno (laiteries, coopérative, marche aux bestiaux.). Pas de doute, ici tout tourne autour du lait !

 

Le 5 janvier : Nous retrouvons Mario pour la visite d'élevages et du syndicat local AproLeche. Ce syndicat travaille sur la promotion de l'élevage laitier auprès du gouvernement afin de défendre les intérêts des éleveurs. Cette démarche est relativement nouvelle (10 ans).

 

Le climat et la terre rendent le pâturage possible quasiment toute l'année. L'utilisation de l'herbe est optimisée, le modèle « Nouvelle Zélandais» est souvent pris comme référence (pâturage ras et gestion de la productions laitièreà l'hectare). Des systèmes similaires à la France existent aussi (fermes de 50 vaches avec main d'ouvre familiale). La Prim Holstein est la race prédominante, mais dans les prairies on rencontre aussi des races mixtes des Pie Rouge et des Normandes.

 

L'élevage laitier Chilien compte environ 620 000 vaches laitières, la production en 2006 était de 2,4 milliards de litres de lait dont 75 % (1,8 milliard de litres) utilisés pour la production de lait et de produits laitiers (+ 5,5 % par rapport à 2005).

 

Le 6 janvier : A la demande de Cooprinsem (coopérative où travaille Mario), nous réalisons une mini conférence sur notre projet. Conseillers et vétérinaires sont présents, avides d'informations sur les exploitations laitières dans le monde.

 

L'après midi nous reprenons le bus direction Chiloé, une île grande comme la Hollande au sud d'Osorno. Ce périple nous permet de nous rendre compte de la beauté des paysages chiliens avec en fond de panorama le magnifique volcan Osorno. (Nous regrettons de n'avoir pas eu le temps de faire ce périple a vélo.). A Ancud ville au nord de l'Ile, c'est Christian, un collègue vétérinaire de Mario, qui nous attend et nous accueille dans sa famille.

 

Le 7 janvier : Nous visitons le nord de l'île ou le pâturage est optimisé. Malgré la moins bonne qualité des terres par rapport à Osorno, l'île compte plus de 1000 élevages sur un total de 150 000 habitants.

 

Lors de notre retour et du passage en bateau nous avons eu la chance de voir des phoques et des pingouins tellement rapides que nous n'avons pas eu le temps de les photographier.

 

Le soir nous prenons un dernier repas avec Mario, Rodrigue et sa femme.. C'est avec émotion que nous les quittons !

 

Nous préparons maintenant nos vélos pour le voyage en avion vers la Nouvelle Zélande ou nous avons hâte de mieux comprendre leur système d'exploitation dont on entend tant parler!

 

A bientôt de l'autre côte de la terre !



 

Voir nos dernières photos

La cordillères des Andes !



 

Arrivés a Mendoza nous avons pris deux jours de repos. Pour recharger nos batteries et réaliser une révision générale de nos vélos (changement des plaquettes de frein, révision des cassettes.).

 

C'est donc motivés et en pleine forme que nous avons attaqué les 180 km de montée et les 2200 m de dénivelé. Tout le long de notre parcours nous avons suivi l'ancienne ligne de chemin de fer malheureusement fermée depuis plus de 20 ans.

 

Sur notre route : De rares bovins et très peu d'habitations, ici c'est le royaume des mules utilisé pour les expéditions de hautes montagnes.

 

Au bout de la Ruta 7 à 3150 mètres d'altitude nous avons pris le tunnel du Cristo Redempteur pour arriver au Chili ! Nous avons commencé notre descente et découvrons maintenant les Andes Chiliennes.

 

A bientôt,

Voir nos dernières photos



 

 

La traversée du Chili (en largeur) !



 

La descente des Andes nous a mené jusqu'à l'océan pacifique : Pendant deux jours nous avions l'impression d'être sur un toboggan géant !

 

Ce parcours plus facile que prévu nous a fait changer nos plans. Nous avons passé Noël à Vina Del Mar, ville balnéaire juste a côte de la superbe ville de Valparaiso (Classée au patrimoine mondial de l'Unesco).

 

Les routes de campagnes nous ont ensuite conduit à Casablanca où nous avions rendez-vous avec Mario Edo. Olivares, vétérinaire chilien de la coopérative Cooprisem. Les visites variées nous ont montré la diversité des systèmes d'exploitation au Chili.

 

Comme en Afrique, c'est à Casablanca que nous arrêtons notre périple à vélo sur le continent. Afin d'éviter le passage dans différents tunnels et l'entrée dans Santiago, nous décidons de prendre le bus. Nous passons le 1er de l'an dans la capitale chilienne que nous trouvons très agréable avec ses parcs et ses montagnes.

 

Notre compteur restera donc bloqué sur 7042 km pour 2009 ! La semaine prochaine nous prenons le bus pour 900 km direction Osorno ou nous devons découvrir la 1ère région laitière du Chili.

 

A bientôt,


Voir nos dernières photos




 

 

 
< Précédent   Suivant >
Joomla Templates by Joomlashack